The Israel Museum, Jerusalem
About the Israel Museum   LanguagesFrançaisMaquette de Jérusalem à l’époque du Second Temple  
Maquette de Jérusalem à l’époque du Second Temple
print   send to friend




 Maquette de Jérusalem à l’époque du Second Temple

S’étendant sur une superficie de quelque 400 mètres carrés, cette maquette restitue l’ancienne ville de Jérusalem telle qu’elle était à la veille de l’an 66 de l’ère chrétienne, année où éclata la Grande Révolte contre les Romains qui se solda par la destruction de la ville et du Temple. Elle évoque Jérusalem à son apogée, à l’époque où la ville couvrait une superficie de quelque 18 hectares, soit plus de deux fois celle de la Vieille Ville actuelle. Cette maquette a été conçue à l’échelle 1:50, autrement dit deux centimètres du modèle équivalent à un mètre de l’ancienne cité. Cette reconstitution est réalisée essentiellement en pierre calcaire dite “pierre de Jérusalem” qui servait dans l’Antiquité et sert encore de nos jours à la construction des édifices publics et des logements privés.

 
             
                                    Maquette de Jérusalem à l’époque du Second Temple

Inaugurée en 1966, cette maquette de Jérusalem à l’époque du Second Temple a été édifiée sur l’initiative de Hans Kroch, propriétaire et promoteur de l’hôtel Holyland, à la mémoire de son fils Jacob tué lors de la guerre d’Indépendance, et sous la direction scientifique du professeur Michaël Avi-Yonah de l’Université hébraïque de Jérusalem. Ce modèle de la ville romaine de Jérusalem a été reconstitué sur la base de trois sources essentielles : en premier lieu, les sources littéraires anciennes, en particulier les ouvrages de l’historien juif Flavius Josèphe, la Michna, le Talmud et les Evangiles ; en second lieu les informations livrées par les fouilles archéologiques menées dans des cités antiques de la même période ; enfin, les vestiges des fouilles entreprises à Jérusalem même.

                 

                               Maquette de Jérusalem à l’époque du Second Temple

Si les informations disponibles à l’époque de la construction de cette maquette étaient relativement partielles, les fouilles entreprises depuis à Jérusalem ont considérablement enrichi nos connaissances de la cité au Ier siècle de l’ère chrétienne, et ont permis la mise à jour de la maquette. Des additions et changements sont également intervenus en 2006, au moment où cette  maquette a été transférée au Musée d’Israël, et l’on peut à juste titre s’attendre à ce que des ajustements se poursuivent à l’avenir.

 

Le transfert de cette maquette sur le campus du Musée d’Israël en 2006, dans le périmètre du  Sanctuaire du Livre, offre au visiteur une remarquable perspective sur la période décisive qui vit le développement du judaïsme et la gestation du christianisme.